01/07/2006

NOS FEES D'AUJOURDH'UI

Bien sûr, elles existaient déjà, dans les jardins

 ou les bois.
Elles ne se cachaient pas vraiment, il suffisait juste

 d'y croire pour les voir apparaître,sur une fleur,

 dans un bosquet de roses, prés d'un ruisseau. 

 Alors, parfois, c'était l'émerveillement et

on s'approchait sans bruit pour profiter de

 leur compagnie.
Aujourd'hui, elles sont toujours là, à l'ére

de l'informatique, elles voyagent sur le web,

ou habitent près de chez nous ! Mais , là encore,

 il suffirait d'y croire pour les voir. De retrouver

son âme d'enfant, pour frôler leurs ailes translucides,

et sentir leur doux parfum.
Moi, je cherche toujours dans mon jardin l'endroit

 où elles se cachent, pour un instant seulement,

redevenir l'enfant
que j'étais, émerveillée de tout

 et en harmonie avec l'univers

 

17:24 Écrit par Danny la F | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.